lundi 24 décembre 2007

dimanche 16 décembre 2007

Réservez votre soirée du 18 décembre


Pensez à réserver votre soirée pour le 18/12
:

Non seulement nous célèbrerons l'arrivée des kiwis, ... mais surtout nous aurons l'occasion de rencontrer Daniel VUILLON, fondateur du système d'AMAP en Provence, le tout agrémenté d'un
petit film.
Alors soyez prévoyants, emmenez vos enfants, programmez l'enregistrement du film, laissez de quoi subsiter à ceux qui resteront à votre domicile et bloquez votre soirée : il serait dommage que les Vuillon se déplacent pour un trop petit comité!
Merci à tous de votre investissement.
A mardi, donc!

Denise et Daniel VUILLON


jeudi 6 décembre 2007

LA RECETTE d'Antoinette : Gratin de pommes et de poires


Dans un plat à gratin mettre au fond un peu de confiture ou de miel.
Couper pommes et poires en lamelles assez fines.
Les déposer en alternant .
On peut ajouter un peu de sucre ou confiture ou de miel sur la dernière couche de pommes.
Ne pas remplir jusqu'au bord car sinon cela déborde.
Mettre au four à 200°C et laisser cuire jusqu'à ce que les fruits soient souples sous le couteau (à peu près 30 mn).
Ce dessert peut se déguster chaud, tiède ou froid.
Je l'ai préparé pour le repas de ce soir et c'est vraiment délicieux, d'autant plus que les pommes et les poires ont un goût délicieux, un vrai goût de fruits !

mercredi 5 décembre 2007

RECETTE : Topinambours braisés aux lardons


Préparation : 30 mn

Cuisson : 45 mn

Ingrédients (pour 4 personnes) :

Découvrez ou redécouvrez ce légume un peu oublié et si délicieux
- 250 g de lard maigre coupé en lardons
- 1 kg de topinambours
- 2 gros oignons
- 2 carottes
- 2 échalotes
- 2 gousses d'ail
- 30 g de beurre
- 10 cl de vin blanc
- 1 feuille de laurier
- 1 brin de thym
- 1 pincée de noix de muscade râpée
- sel et poivre


Préparation :

Faites chauffer une casserole d'eau.
Plongez les lardons pendant 1 mn dans l'eau bouillante, égouttez-les et passez-les sous un filet d'eau froide.
Epongez-les sur un linge propre.

Epluchez et émincez finement 2 gros oignons et 2 échalotes.
Pelez et lavez 2 carottes, découpez-les en petits dés.
Epluchez et écrasez 2 gousses d'ail.
Pelez avec un petit couteau bien aiguisé, les topinambours, lavez-les avec soin et coupez-les en deux ou trois selon grosseur.

Dans une cocotte, faites doucement rissoler les lardons dans 30 g de beurre (ou de l'huile).
Quand ils sont dorés, retirez-les et mettez-les en attente sur une assiette.
A la place, mettez les oignons, les échalotes, l'ail, les carottes, 1 feuille de laurier, et le brin de thym.
Laissez étuver doucement pendant 5 mn.

Ajoutez alors les topinambours, 1 pincée de noix muscade en poudre, du poivre et un peu de sel.
Remettez les lardons et arrosez de 10 cl de vin blanc sec.

Couvrez et laissez mijoter doucement pendant 35 mn.
Servir bien chaud.

TOUT...SUR LE TOPINAMBOUR


Bienfaits

Le topinambour fait partie des légumes modérément caloriques (31 kcal/100 g).
Rassasiant, il peut se substituer avantageusement à un plat de pommes de terre (85 kcal/100 g) pour tous ceux qui surveillent leur ligne.
A condition bien sûr de ne pas le noyer dans le beurre...
Ce tubercule apporte une quantité intéressante de vitamines B, indispensables au bon fonctionnement neuromusculaire.
Cet apport est d'autant plus important qu'elles font souvent défaut à notre alimentation.
Par ailleurs, le topinambour présente un taux de minéraux et d'oligo-éléments très significatif.
Il contribue efficacement à la couverture des besoins quotidiens en potassium (478 mg/100 g), en phosphore et en calcium.
Il renferme, en outre, une belle quantité de magnésium et de fer, véritables armes anti coup de pompe.
Enfin, le topinambour est très riche en fibres (7 g/100 g).
Associées à la présence d'inuline, un dérivé du fructose au fort pouvoir laxatif, elles font de ce légume un excellent stimulateur des fonctions de l'élimination.
Attention toutefois aux intestins fragiles qui peuvent être irrités et devront donc limiter sa consommation.

Dégustation

Choisissez-le ferme et sain, avec une peau bien tendue.
Il ne doit pas être terreux.
Il est préférable d'éviter les tubercules trop noueux qui seront plus difficiles à éplucher.
Conservez-le quelques jours seulement car il se dessèche très vite.
Afin de l'aider à garder son taux d'humidité, enfermez-le dans un sac en plastique dans le bac à légumes du réfrigérateur : il tiendra alors une semaine.
Avant de l'utiliser, épluchez-le à l'aide d'un économe, de la même façon qu'une pomme de terre. Il s'oxyde rapidement : plongez-le vite dans de l'eau citronnée.
Néanmoins, il n'est pas nécessaire de le peler.
Sa peau lui donne même un goût plus prononcé. Il suffit simplement de le brosser consciencieusement afin de le nettoyer.
Consommez-le aussi bien chaud que froid, mais toujours cuit.
Tous les modes de cuisson lui conviennent : dans l'eau bouillante salée une vingtaine de minutes (ou, encore meilleur, dans du vin blanc blanc salé), à la
vapeur, à la poêle...
Les cuissons à l'étuvée font davantage ressortir sa saveur fine et sucrée qui rappelle celle du fond d'artichaut.
Dégusté en salade, froid et coupé en tranches fines, arrosé d'une vinaigrette moutardée, il est simplement délicieux.
On peut aussi l'agrémenter d'oeufs durs ou de coquilles Saint-Jacques.
N'hésitez pas à accentuer son léger goût de noisette en le parsemant de noisettes grillées concassées ou en l'arrosant d'une cuillère d'huile de noisette.
S'il peut se contenter d'une noix de beurre, de béchamel ou d'un mélange de persil et d'échalote hachés en guise d'assaisonnement, il se prête aussi,
dans sa version chaude, à des préparations plus élaborées.
Il permet notamment de confectionner des gratins, des flans et des purées.
Et il accompagne volontiers les viandes blanches, surtout le veau et le porc.
Il est enfin délicieux avec des produits raffinés, comme le foie gras.
On peut aussi le préparer comme dessert. La cuisson en papillote s'y prête tout particulièrement : garnie de fruits secs et relevée d'épices telles que la
vanille, la cannelle ou encore la badiane.

Histoire

Tubercule d'une plante herbacée proche du tournesol, originaire des États-Unis, le topinambour fit escale au Canada, où il était cultivé par les indiens, avant d'arriver en Europe aux alentours du 17ème siècle.
Très en vogue à l'époque, il se fit voler progressivement la vedette par la pomme de terre en pleine émergence, et ce, malgré les campagnes menées par Parmentier pour plébisciter sa consommation.
Celle-ci connut toutefois une très forte hausse lors de la Seconde Guerre Mondiale, grâce à sa culture facile et son pouvoir nourrissant.
Le topinambour était alors l'un des légumes les plus consommés.
Désormais, il souffre d'une mauvaise réputation qui lui colle à la peau : un aliment de disette, pas très goûteux (et pour cause, on le mangeait alors bouilli, sans rien de plus).
Pourtant, sa saveur est fine et délicatement sucrée, comparable à celle du fond d'artichaut.
Les Anglo-saxons l'appellent d'ailleurs "l'artichaut de Jérusalem".
Très peu exigeant en ce qui concerne le climat et le sol où il pousse, le topinambour ne demande pas grand soin pour être produit.
C'est la raison pour laquelle on le cultive partout en France.
Si une seule variété prédomine sur les étals - le "topinambour rouge" - il en existe néanmoins quelques autres sur lesquelles vous risquez de tomber un jour ("le violet de Rennes", "le rouge du Limousin").
Quoi qu'il en soit, laissez-vous tenter par ce tubercule allongé, de forme irrégulière, à peau rouge, jaune ou violacée, dont l'aspect rappelle le gingembre.
Sachez que si vous l'achetez entre octobre et février, sa chair blanc crème, plutôt croustillante, n'en sera que plus savoureuse...


POIRES ET POMMES


Nous allons pouvoir goûter des poires et des pommes, arrivées directement des Alpes à la distribution de ce mardi.

Poire conférence

Pyrus communis
Ainsi nommée parce qu'elle remporta le premier prix à la Conférence internationale de la poire en 1885.
Sa chair blanc crémeux est juteuse, sucrée et rafraîchissante

Poire comice
est originaire de France.
Elle est volumineuse et ronde avec un col plutôt court. Sa tendre peau jaune verdâtre prend souvent des reflets
roses ou bruns lorsque le fruit est mûr.
Sa chair blanc jaunâtre est l'une des plus juteuses et des plus sucrées, elle est très parfumée. On la considère
comme la meilleure et la plus raffinée des poires. Elle accompagne très bien les fromages fins.

Poire Beurré Hardy


Une bonne poire, très renommée, excellent fruit à la chair fine et juteuse.
Sa peau vert-bronzé renferme un parfum
puissant et savoureux.

Pomme Querina



Variété d’origine française.
Sa chair est ferme, juteuse, sucrée bien acidulée et parfumée.
Cette variété de pomme est récoltée à la mi-octobre.
Elle est très résistante à certaines maladies ce qui permet son utilisation en agriculture biologique.


Pomme "Golden"...



Créée aux Etats-Unis au XIXe siècle, elle est cultivée en France depuis 1955 sur les collines et les hauts plateaux du Limousin ou dans les Alpes.
Peau lisse d'un jaune vert, rosée ou dorée selon le terroir et la maturité.
Chair croquante, juteuse, et légèrement acidulée.

Pomme Jonagold



La Jonagold est l'une de nos meilleures variétés de pommes.
Il s'agit d'un croisement entre la Golden Delicious et la Jonathan, importé des USA.
Ce fruit relativement gros à la peau lisse naturellement graisseuse, présente une teinte vive rouge-orange, qui se combine au fond naturel jaune-vert pour donner des nuances très attrayantes.
La chair, de couleur jaune pâle, ferme et très juteuse, croquante, sucrée et acidulée, est d'une saveur agréable.
Les grosses Jonagold de couleur rouge vif deviennent plus rapidement farineuses.

mardi 4 décembre 2007

RECETTE : Tarte tatin de légumes


Pour 6 personnes
Préparation : 30 min
Cuisson : 1 heure

Ingrédients :

300 g de pâte feuilletée
1 botte de petits poireaux nouveaux
1 botte de petites carottes nouvelles
1 botte de petits navets nouveaux
2 branches de romarin
4 c. à soupe d'huile d'olive
15 cl de bouillon de légume
beurre pour les moules
sel, poivre

Préparation :

Epluchez les légumes et émincez les carottes et les poireaux dans la longueur.
Coupez les navets en petits cubes.
Lavez, séchez et effeuillez le romarin.
Faites chauffer l'huile dans une cocotte.
Faites-y revenir les légumes en remuant pendant 10 min puis baissez le feu, versez le bouillon de légumes, ajoutez le romarin, salez et poivrez.
Faites cuire à feu doux jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide.
Préchauffez le four th.7 (210°C).
Beurrez six moules individuels ou un grand moule.
Etalez la pâte sur un plan de travail fariné en lui laissant une certaine épaisseur.
Découpez-y six disques du même diamètre très légèrement supérieur à celui des moules.
Répartissez les légumes dans les moules en les tassant bien.
Posez un disque de pâte par-dessus et enfoncez les bords de la pâte entre les parois des moules et les légumes. Enfournez.
Faites cuire 30 min.
Sortez les tartes du four et laissez-les reposer 5 min avec une assiette posée dessus pour faire dégonfler la pâte.
Démoulez ensuite dans les assiettes et servez aussitôt.


lundi 3 décembre 2007

Des KIWIS... Prochainement...



Madame Reynaud est une agricultrice qui produit dans la campagne de Velaux:

- des kiwis bio (variété Hayward) sur 1 hectare, au prix (TTC) de :
* 1,90€ le kilo pour les plus gros (environ 90gr)
* 1,50€ le kilo pour les moyens (environ 70gr)
Comme pour les pommes, la cueillette est faite fin Octobre, et les fruits sont conservés en chambre froide. La livraison se fait
généralement jusqu’en Mars.

- des cerises (Burlat, Sumite, Reynier, …) sur 1 hectare et demi, au prix de 5,50€ (mi-Mai) à 4,80€ (mi -Juin) le kilo.

- des figues (variété Violette de Solliès-Pont) sur un demi-hectare, au prix de 4€ (fin Août) à 4,50€ (mi-octobre) le kilo.

Madame Reynaud viendra à notre soirée du 18 Décembre pour se présenter et nous rencontrer … avec 6 kg de Kiwis.
On envisagera alors, si suffisamment de personnes sont intéressées, à mettre en place un contrat producteur-consom’acteurs en référence à nos engagements associatifs.
Un sondage sera effectué le mardi 4 décembre.

Le "correspondant kiwis", Michel Faure.


dimanche 2 décembre 2007

LES BREVES D'ALLIANCE PROVENCE

Les Brèves d´Alliance Provence
Réseau régional des AMAP n° 25


Vie des AMAP

Les AMAP : association préférée des Marseillais et des Provençaux ?

Le journal La Provence organise un vote pour « votre association préférée de l’année » sur
www.laprovence.com/laprovence-associations.php
…et les AMAP sont mises en avant et sont parmi les 10 associations sélectionnées (l’association
identifiée étant Alliance Provence – réseau régional des AMAP) !!!
donc, évidemment, nous vous invitons à voter vous aussi, et relayer l’info dans vos AMAP, vos réseaux, histoire d’ensemble faire un nouveau pas pour la popularisation et la médiatisation de l’agriculturepaysanne, l’agriculture de proximité, l’économie solidaire, etc..
Bons Votes !!!

Vie d’Alliance Provence

Réunion des AMAP 06, hier 29 Novembre à Villeneuve Loubet
Plus de 20 personnes, amapiens et producteurs, se sont réunis hier jeudi 29 novembre, représentant 8 AMAP différentes. Les objectifs de la soirée étaient nombreux : échange sur les réalités et difficultés des AMAP, discussion
sur l’accompagnement des producteurs vers l’agriculture bio, et surtout réflexion sur la relance de l’Antenne Locale.
L’Antenne Locale d’Alliance Provence du 06 se réunit et travaille depuis déjà plusieurs années, assumant l’accompagnement des créations d’AMAP et des producteurs, et surtout l’organisation d’une fête InterAMAP annuelle. Or, le collectif porteur de cette Antenne Locale est de plus en plus réduit… La réunion a permis à tous d’insister sur la nécessité à ce qu’un maximum de personnes et d’AMAP puissent investir cette Antenne Locale pourmieux assurer le développement des AMAP dans le 06. Un prochain rendez-vous est prévu début janvier pour nous réorganiser… donc, les personnes qui auraient manqué l’appel sont évidemment bienvenue !

Une Photothèque des AMAP

Nous avons lancé un appel la semaine dernière…mais n’avons pas eu de retours…. Donc à nouveau :
« Alliance Provence (plus précisément sa Commission Communication) souhaite développer une photothèque des AMAP : l’idée est de collecter et d’avoir une grande diversité de photos de producteurs et d’AMAP utilisables à souhait pour la réalisation de tous nos supports de communication (tracts, panneaux de stands, compte-rendu de colloques, etc. etc.…). Portraits de producteurs, scènes de vie attrapées le temps d’une distribution, pique-niques à la ferme… tout nous intéresse ! Nous faisons donc appel à vous pour nous envoyer vos « œuvres photographiques », soit par e-mail, soit sur CD gravé.
Les personnes intéressées peuvent nous contacter directement afin de voir ensemble les droits d’utilisation. »

Infos des réseaux

Sortie du dernier Bulletin de « Ce que l’on ne vous dit pas sur les OGM »
« Bientôt une loi française sur les cultures OGM de plein champ verra le jour. Il ne peut en être autrement puisque laFrance est contrainte de transposer en droit une directive européenne imposant à chaque pays de définir un cadre juridique. Soit cette loi permettra la coexistence, soit elle peut être si contraignante que -de fait - elle empêchera les cultures OGM de plein champ de se poursuivre sur le territoire. Cela dépend essentiellement de nous tous. » Le dernier Bulletin de « Ce que l’on ne vous dit pas sur les OGM » vient de sortir. Il fait le point sur la situation, dans un contexte fragile.

Création d'une CIGALES - Lundi 10 Décembre à Volonne 83000
Une Cigales se crée dans les Alpes de Haute Provence. Ce club d'investisseurs citoyens rassemble des personnes
motivées pour investir dans des entreprises solidaires ... Le rendez-vous est fixé pour le 10 décembre à 19h, à la maison des quatre coins de Volonne. Plus d’infos sur www.apeas.fr/spip.php?article474


Actu

Colloque Santé – Environnement, le 1er décembre à l’Hôtel de région de Marseille
Le Conseil Régional PACA et l’Association Santé – Environnement organise un colloque le 1er décembre, et font venir quelques intervenants de renommée nationale : Albert Jacquard, Gilles-Eric Séralini ou François Veillerette (président du MDRGF). Plus d’infos sur leur site : http://santeenvironnement.fr

Marché : Commerce équitable ? Consommation responsable ! - Dimanche 2 Décembre à Digne
La Ville de Digne, en partenariat avec le Pôle d'Initiatives Locales pour l'économie sociale et solidaire de Digne et l'APEAS, programment une conférence-débat sur le tourisme responsable et solidaire le 1er décembre, et un marché le 02 décembre.
Plus d’infos sur www.apeas.fr/spip.php?article491



N´hésitez pas à nous donner des nouvelles de vos AMAP, de vos Antennes Locales et de vos partenaires locaux, pour enrichir les Brèves !!!


jeudi 29 novembre 2007

RECAPITULATIF des recettes du blog



Soupe de courgettes à la vache qui rit

Clafoutis aux fèves

Courgettes bolognaises

Potage aux cosses de petits pois

Courgettes à ma façon (quand je manque d’inspiration… et de temps)

Coupes de fraises au persil

Tarte aux blettes

Crumble de courgettes au saumon fûmé et au fromage de chèvre

La soupe portugaise de Mamie

Légumes confits

Aubergines au fromage de brebis

Tian de légumes au fromage de chèvre

Tourte aux blettes

Piments à l'huile

Cake aux blettes, thon et feta

Terrine de courgettes au saumon

Crumble aux fraises

Aubergines grillées, sauce tomates fraiches et basilic

Fricassée de poivron-tomate à l'oeuf

Tatin d'aubergines et poivrons au chèvre frais

Soupe de potimarron au four

Potimarron au four

Tarte d'automne au potimarron

Terrine de potimarron

Velouté de potimarron

Petites tomates farcies à la feta

Pâtissons farcis

Velouté de pâtisson

Gratin de pâtisson

Pâtisson en salade

Crumble de poireaux au bleu

Fenouil rôti au four

Les "carrés aux carottes"

Cake sucré au potiron

Crème de yaourt aux courgettes

Carde à l'algérienne

Lasagnes aux épinards et au fromage de chèvre

Confiture de pastèque

Céleri amandine

Tarte aux épinards

Recette de ma grand-mère (épinards)





DES FRUITS POUR NOTRE AMAP



Madame Françoise Michel produit avec son frère, sa fille et son père essentiellement des abricots, un peu de pèches, des poires et des pommes.
Elle a de nombreuses variétés, ce qui permet d’avoir des fruits de juillet à Mars/avril.
Sa production se situe dans les Hautes Alpes.

Ils ont deux domaines qui sont situés juste au pied du barrage de Serre Ponçon, héritage maternel et paternel.
Les parents et grands parents cultivaient "biologiquement", préférant la mécanisation aux désherbants et le bon équilibre de l'arbre aux traitements chimiques.
Nous avons suivi cette éthique d'une terre saine à transmettre aux descendants. Notre production certifiée d'abord par Nature et Progrès en 79 et l'est maintenant par Ecocert.


Les différentes espèces

Poire : Guyot, William's, Alexandrine, Cascade, Conférence, Beurré Hardy,
Passe Crassanne , Angélys et Martin Sec pour la confiture

Pomme: Earlygold, Gala, Jonagold, Golden, Quérna,Topaze, Reineete grise et
quelques variétés très anciennes qu’ils essayent de conserver et de
développer

Les traitements d'une saison sont le plus "allégés" possible et dans le respect du cahier des charges bio: argile et bouillie bordelaise ou cuivre avant fleur, bouillie sulfocalcique après les pluies au printemps, carpovérusine contre le carpo l'été avec confusion des vergers.
Nous fûmons les terres avec du fumier de vache prélevé dans un élevage extensif de la vallée de L'Ubaye.
Le sol est mécaniquement travaillé et la taille d'hiver tente de stabiliser chaque année l'équilibre de l'arbre.


Elle sera contente de nous livrer, si le nombre de paniers justifie le déplacement.

Les prix :

Les poires et pommes sont à 2,20 € le Kg

Plusieurs conditionnement sont possibles selon le besoin des amapiens:
Poires en 2.5 ou 5 Kg (par mois)
Pommes en 5 ou I3 Kg (par mois)


Les fruits abîmés sont transformés en jus et nectar.

Les jus de poire et de pomme sont à 2.5 € la bouteille et 13 € le carton de 6.
Le Nectar de poire à 3 € la bouteille et à I5 € le carton.
Il peut y avoir plus simplement un carton qui mixe ces 3 produits à 14 €.
La productrice veille à chaque livraison à proposer des fruits de maturité progressive pour une bonne conservation des fruits sur le mois.

LES RECETTES DE LYDIA pour les épinards


TARTE AUX EPINARDS

Faire blanchir les epinards.
Les couper avec des ciseaux, les mettre dans un peu de matière grasse à la poèle, laisser diminuer.
Mettre dans un bol 2 cuillères à soupe de crème fraiche, du sel et du poivre et rajouter les épinards.
Etaler la préparation sur une pâte brisée en rajoutant des anchois, des capres et des olives noires.
Un peu de gruyère et au four !
C'est vraiment pas mal !!!!

RECETTE DE MA GRAND-MERE

Faire cuire les épinards.
Rajouter du sel et un jus de citron et frotter la préparation avec les mains.
Prendre de la pate à philo (feuille de brick)
Mettre un peu d'épinard, des pignons et de la féta.
Rouler en cigares ou triangles et faire frire.


LA RECETTE DE JANNICK : Céleri amandine


pour 4 personnes

Tête de céleri parée de 750g
beurre : 60g
amandes mondées et effilées : 60g
échalotes hachées menu : 2
sel et poivre
crème fleurette : 15cl

Détachez la tête du céleri et coupez les côtes en morceaux de 2.5cm (j'ai mis aussi des feuilles)
Dans une casserole à fond épais contenant le beurre chauds, faites dorer les amandes jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes et bien brunes, en prenant soin de ne pas les carboniser.
Les retirez.
Dans cette casserole mettre le céleri et les échalotes , bien mélangez salez et poivrez.
Couvrez hermétiquement et faites cuire 15mn à feu doux,en remuant souvent.
Incorporez la crème, remettez le couvercle, continuez la cuisson environs 20mn, jusqu'a ce que le céleri soit tendre et que la crème ait réduit et épaissi.
Ajoutez les amandes, mélangez, puis rectifiez l'assaisonnement et laissez cuire 5mn à feu doux avant de servir, pour que les arômes puissent se mêler.

LE CELERI


Le céleri branche, originaire de la région méditerranéenne, de la famille des ombellifères...
Plante potagère bisannuelle à petites fleurs; elle est née de l'ache des marais.
D'une saveur piquante, cette variété de céleri possède un feuillage vert à côtes charnues, brillantes et cassantes, avec un pied assez lourd.

Comment choisir le céleri-branche ?

Tiges charnues, droites. Les feuilles doivent être bien vertes tandis que le coeur est blanc avec une touffe de petites feuilles tendres d'un vert jaune.

Préparons le céleri-branche...

Eplucher avec un couteau économe, briser le bout des branches pour tirer les fils, comme les haricots verts.
Le coeur de céleri s'épluche avec un couteau en enlevant l'écorce extérieure.

Parlons cuisine...

On utilise en cuisine les tiges, les côtes, les feuilles, la racine et les graines.
Le céleri parfume les soupes et pot-au-feu.
Les côtes se mangent crues, émincées avec des crudités, cuites en légumes.
Les feuilles fraîches ou sèches sont utilisées en condiment, dans les salades, les sauces, les ragoûts.
Le pied de céleri peut se préparer cru ou cuit, en vinaigrette, en confiture, en garniture de viandes, volailles et poissons.

Comment le conserver ?

Il reste frais plusieurs jours en laissant tremper la base des tiges dans de l'eau froide salée.
Au réfrigérateur, envelopper les tiges dans un torchon propre, humidifié sinon il se flétrit.

Congélation :

lavez, coupez, en tronçons.



Santé, régime...

Le céleri-branche est digeste, peu calorique. Il combat la paresse intestinale.

RECETTE : Confiture de pastèque



Ingrédients

2,5 kg de pastèque
1,5 kg de sucre en poudre
2 citrons
1 gousse de vanille.

Préparation

Coupez les pastèques en tranches.
Pelez la peau dure et verte.
Enlevez les graines.
Coupez la chair en dés.
Mettez les morceaux de pastèque dans une bassine en cuivre et recouvrez avec le sucre.
Laissez macérer une nuit.
Lavez les citrons et coupez-les en tranches fines.
Fendez en deux la gousse de vanille et ajoutez citrons et vanille dans la bassine.
Portez sur le feu et laissez cuire 1 h 15 jusqu'à ce que les morceaux de pastèque soient confits.
Laissez refroidir;
Mettez en pots et couvrez.

LA PASTEQUE



La pastèque est originaire d'Afrique du Sud. Famille des cucurbitacées...
La pastèque ou melon d'eau est une plante à tiges sarmenteuses rampantes ou grimpantes.
Elle produit une baie à gros fruit sphérique ou ovale, à peau vert foncé, verte unie ou marbrée.
La peau est lisse ou côtelée suivant l'espèce.
Pesant de 3 à 5 kg, la pastèque a une chair rouge, verte ou jaune, juteuse rafraîchissante et sucrée à maturité.
Elle contient beaucoup d'eau et de nombreux pépins.

Parlons cuisine...

La pastèque d'hiver, à chair jaune ou blanche, est utilisée pour les confitures.

Préparons la pastèque...

Couper en deux la pastèque, puis couper en tranches fines.



Débarrasser de toutes les graines.


mercredi 21 novembre 2007

RECETTE : Lasagnes aux épinards et au fromage de chèvre

Préparation : 20 min
Cuisson : 30 min

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) :

- Epinards
- 400 g de fromage de chèvre (en bûche)
- 200 g de gruyère râpé
- 1 paquet de feuilles de lasagne
- 2/3 l de sauce béchamel ou crème liquide
- sel et poivre


Préparation :

Préchauffez le four à 200°C (Th 6-7).

Faire cuire les épinards les épinards, à feu doux, dans une casserole, puis enlevez l'eau résiduelle (n'hésitez pas à appuyer pour la faire sortir!).
Hachez-les grossièrement (je le fais au ciseau).

Emiettez la bûchette de chèvre.

Dans un grand plat à four beurré, posez une couche de lasagnes, puis une couche d'épinards, puis une couche de miettes de chèvre, puis un peu de

béchamel ou de crème liquide, puis un peu de sel et de poivre, puis à nouveau une couche de pâtes...
Faites ainsi 2 ou 3 couches, en terminant par la béchamel et en recouvrant de gruyère râpé.

Laissez cuire environ 30 min et servez chaud, avec une salade aux noix.

LES EPINARDS


L'épinard, famille des chénopodiacées, originaire de Perse...

L'épinard apparaît en France au XVIe siècle.
C'est une plante potagère aux feuilles vert foncé, cloquées ou lisses, que l'on mange plutôt cuite comme légume ou garniture, mais qui peut se consommer crue en salade.

Parlons cuisine...

Choisir l'épinard, feuilles souples, d'un beau vert foncé.
Les jeunes pousses d'épinard sont excellentes crues en salade avec une vinaigrette au citron.
Pour cuire l'épinard, afin de préserver au maximum ses qualités nutritionnelles, le faire réduire rapidement à la vapeur.
Ou encore, 5 à 10 minutes à la poêle ou au wok.
Eviter absolument de le cuire longuement.
Utilisation : cuit, en garniture avec le veau, la volaille, les oeufs, dans les quiches, tourtes, purées, soufflés, gratins, en soupe...
L'épinard fond à la cuisson et il faut donc en prévoir suffisamment.
Conservation : Le consommer le jour de l'achat si possible.
Congélation : Blanchi 2 minutes, s'il est frais.

Laver les épinards...

Enlever les feuilles abîmées, les grosses tiges.
Plonger et remuer dans l'eau froide pour éliminer le sable ou la terre, sans les laisser tremper pour éviter la perte des vitamines.
Egoutter.

Santé, régime...

Propriétés : antianémique, fortifiant, laxatif, cicatrisant.

L'épinard est riche en bêta-carotène, en vitamine C, B9, en potassium, fer, fibres.
Il permet de combattre la constipation et stimule le transit.
Son apport énergétique est de 20 kcal et il contient en moyenne 3 g de protéines.
Il se digère facilement.
Déconseillé aux personnes qui souffrent de calculs oxaliques ou uriques, et de goutte.

Salon du commerce équitable à Aubagne les 23, 24 et 25 novembre


2ème Salon pour un Commerce Equitable

Le 2ème Salon pour un Commerce Equitable accueillera les 23, 24 et 25 novembre 2007 au Centre de Congrès Agora d’Aubagne (sur 2 000 m2 d’exposition) plus de 80 stands avec des exposants issus de régions et de pays différents répartis sur 4 espaces (international/culture et services/ agriculture, agroalimentaire et artisanat/espace médias alternatifs). Le Salon accueillera dans l’espace médias, les 2èmes Rencontres des médias alternatifs organisées par CORALI et TS Médias.

PROGRAMME

Le vendredi 23 de 14h30 à 19h00

14h30 : ouverture public

15h00 : Animation sur le stand d’Artisans du Monde «Vous avez un projet de commerce équitable ? Artisans du Monde peut vous accompagner »

16h30 : Débat «Commerce équitable où en est-on ? »

Intervenants : Elodie Millet – Animatrice régionale d’Artisans du Monde ; François Cosserat (Président MNLE) ; Philippe Chesneau, vice-président du CR Paca

17h45 : projection du film «Des olives et des murs», réalisé par Monique Etienne et Kristian Delacroix, suivie d’un débat

Le samedi 24 de 10h00 à 22h00

11h00 : inauguration

14h00 : Spectacle «Kiabu Boara» par la compagnie de Mots à mâcher

15h30 : Débat «Comment préserver notre agriculture et notre biodiversité ?»

Intervenants : Claude Aury (MNLE) ; Marc Alphandery (Membre du bureau d’Alliance Provence) ; Bernard Baudin (Président du CETA d’Aubagne) ; Léo Coutellec (administrateur d’Alliance Paysans Ecologistes Consommateurs de Rhône Alpes) ; René Calamel (responsable Vaucluse Modef Paca) ; Marie Gacin (CCFD) ; Jacques Olivier (conseiller Régional Paca)

17h00 : Spectacle «Le petit conte équitable de Leonin Ventoux» par la compagnie de Mots à mâcher

18h00 : Débat dans le cadre des 2èmes Rencontres des Médias Alternatifs : «Médias : pluralisme et diversité face à la concentration»

Intervenants : Jacqueline de Grandmaison, Henri Maler, Michel Fiszbin, André Eugène Ilboudo, Jacques Soncin

20h00 : Débat dans le cadre des 2èmes Rencontres des Médias Alternatifs : «Culture marchande ou culture équitable. Quel avenir pour la culture ?»

Intervenants : Farid Mérabet, coproducteur de Désert Rebelle et François Bergeron, producteur de Désert Rebelle

Le dimanche 25 de 10h00 à 19h00

11h30 : Débat dans le cadre des 2èmes Rencontres des Médias Alternatifs «Comment les médias traitent-ils la question de l’Eau »

Intervenants : Marc Laimé, journaliste et sociologue, Michel Partage (maire de Varages)

15h00 : «Comment les prix de vente sont-ils élaborés ?»

Intervenants : Didier Bordu (Directeur Général de Qualitrace) ; Baptiste Mylondo (fondateur de la coopérative Alter-Conso de Lyon), Odile Lhéritier (économiste), Christine Verilhac (ancienne présidente de la délégation Aix-Arles du Comité Catholique contre la faim et pour le Développement) ; Thierry Brugvin (membre du LASA/IRIS, institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux)

18h00 : Animation sur le stand du MNLE «Les jardins de la Solidarité»

Ainsi que des dégustations de produits issus du Commerce équitable, vente de fruits et légumes des AMAP, divers ateliers (animations jeune public, peinture et cours de cuisine pour les enfants le dimanche, ...).

mercredi 14 novembre 2007

Préparer les cardons : les "trucs" de François

Voici ce que j'ai trouvé dans un vieux livre de recettes provençales
Ne me demandez pas à quoi cela sert, mais je l'ai fait et c'est bon !
Un petit truc de "Grand-mère" pour le lavage des cardons : diluer une cuillère de farine blanche dans l'eau de lavage y ajouter du vinaigre, puis rincer.
Pour l'eau de cuisson diluer une cuillère de farine avant de mettre la totalité de l'eau nécessaire à la cuisson.
Quand l'eau est en ébullition y ajouter du jus de citron.

François Maurin


RECETTE : Carde à l'algérienne


Ingrédients

- carde
- filet de mouton
- beurre
- canelle
- poivre
- laurier
- thym
- pois chiche
- oeuf
- jus de citron
- bouquet de persil

Préparation

- parer la carde et la couper en morceaux d'environ 8 cm à 10 cm
- la mettre dans de l'eau froide citronnée.
- La cuisson se fait à l'eau salée, départ à froid, encore citronnée jusqu'à ce qu'elles soient bien tendre.
- Si présence de fibres sur une face, les supprimer à l'économe.
- Si aspect un peu cotonneux essuyer avec un chiffon.

- Mettre un peu de beurre fondu et un peu d'huile de table dans une cocotte
- Ajouter un peu de cannelle , du poivre noir, du sel, une feuille de laurier, du thym .
- Faire revenir le tout et les morceaux de viande sur feu doux puis ajouter de l'eau en quantité suffisante.
- Ajouter une poignée de pois chiches trempés la veille.
- Une fois que la viande est cuite, ajouter les cardes déjà bouillies.
- Laisser encore mijoter une dizaine de minutes,
- Faire une liaison avec un oeuf, un jus de citron et un bouquet de persil coupé finement,
- Mélanger,
- Verser sur la sauce, laisser encore sur le feu 5 minutes puis éteindre le feu

LA CARDE (ou cardon)


Le cardon, Cynara cardunculus, famille des Composées, originaire du bassin méditerranéen et d'Afrique du Nord...

Voisin de l’artichaut, le cardon est une plante potagère avec de longues feuilles gris bleu à gris argent, découpées, velues, et plus ou moins épineuses.
Ce sont les côtes (cardes) qui constituent la partie culinaire, très charnues dans les cardons épineux.
On les trouve dans le commerce à partir de la fin de l'automne et en hiver.
Dans le Midi, on les servait fréquemment pour le repas de Noël, préparés à la moelle.

Parlons cuisine...

*Choisir : les côtes du cardon doivent être bien fermes, d’un blanc crémeux, cotonneux signe de fraîcheur, larges et charnues.
*Préparation : pour éplucher le cardon, enlever les feuilles, les piquants et les parties filandreuses.
Frotter avec un chiffon pour ôter la fine couche duveteuse qui les recouvre.
Couper en tronçons de 10 cm et jeter au fur et à mesure dans de l'eau citronnée pour éviter de noircir.
Cuire à l'eau bouillante citronnée et salée.
Le cardon est presque toujours blanchi avant d'être cuisiné, ce qui permet de l'attendrir et de réduire son amertume.
*Utilisation : on consomme les cardes, toujours cuites, à la crème, gratinées, frites, à la moelle, en omelette.
*Conservation : le cardon nettoyé peut se conserver 2 semaines dans un emballage de papier journal, dans un lieu frais.
Réfrigérateur : 15 jours.
*Congélation : A éviter car les cardes perdent de leur croquant.

Santé, régime...

Très peu calorique, avec un excellent profil minéral.
Le cardon contribue au bon équilibre phosphocalcique des enfants, si important au cours de la croissance, et présente un bon rapport potassium/sodium.

il est bénéfique à l'équilibre de la tension artérielle chez l'adulte.

mardi 6 novembre 2007

LE CHOU ROMANESCO

Le chou "Romanesco",originaire de Rome...
Appelé : brocoli à pomme, chou-fleur à tourelles.

Le chou Romanesco ressemble à la fois au brocoli et au chou-fleur; il possède une pomme pointue constituée de pyramides disposées en couronne, d'une

couleur vert tendre; la pomme est compacte avec une surface étonnante de forme géométrique hérissée de belles florettes.
Sa saveur est douce et sucrée.
Le chou Romanesco est cultivé en France depuis 1990.

Parlons cuisine...

La cuisson du chou Romanesco doit être rapide : maximum 10 minutes !
Préparé à la vapeur, en purée, au beurre, à la crème, en mousseline, bavarois, tarte, quiche, cru en salade.
Garnitures de poissons et viandes, volaille.
Associations : persil, crème, ail, oignon, échalote, noisettes.

vendredi 2 novembre 2007

Fromages de chèvres : dernières livraisons


Les deux dernières livraisons des fromages de chèvres sont prévues
- le mardi 27 novembre
- le mardi 18 décembre (pas de distribution de légumes le 25 décembre)
A vos agendas !

dimanche 28 octobre 2007

RECETTE : Crumble de poireaux au bleu


5 poireaux
150 gr de bleu d'Auvergne
200 gr de farine
100 gr de beurre
25 cl de crème fraîche
noix de muscade
sel et poivre

Ôtez les racines et les parties vertes des poireaux, nettoyez-les à l'eau froide.
Coupez-les en 3 morceaux puis en 4 dans le sens de la longueur.
Faites-les cuire à la vapeur environ 10 min.
Pendant ce temps, préchauffez votre four à 210°C (th 7).
Emiettez le bleu dans un récipient, ajoutez de la crème fraîche en remuant délicatement.
Poivrez et râpez un peu de noix de muscade sur le dessus.
Préparez votre pâte à crumble en pétrissant la farine et le beurre du bout des doigts pour obtenir un sable à gros grains.
Beurrez légèrement un plat allant au four, tapissez le fond du mélange de bleu et de crème, puis recouvrez avec les poireaux.
Poivrez et salez très légèrement (le bleu va rendre du sel à la cuisson).
Emiettez ensuite la pâte à crumble sur le dessus.
Enfournez la préparation et laissez cuire 30 min environ.
Lorsque le dessus est bien doré, le crumble est prêt.
Servez aussitôt.